Laissez-nous un message

Panier Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Le drainage hépatique pour éliminer les toxines

Publié le : 30/06/2020 10:16:17
Catégories : Conseils


Détox

Le drainage hépatique pour éliminer les toxines

La récurrence de repas trop copieux ou gras, la consommation d’alcool, de tabac ou encore l’absorption de polluants… Tout cela induit une production de toxines dans notre organisme. Celles-ci constituent des déchets qui doivent être éliminés au risque de voir apparaître une accumulation de différents désagréments tels qu’une fatigue passagère, une perte de vitalité, une digestion difficile, des troubles légers du sommeil ou encore des maux de tête et des migraines. Le drainage hépatique, souvent lié à une cure détox, va neutraliser et éliminer ces différentes toxines et régénérer notre organisme et notre métabolisme.

Qu’est-ce qu’un drainage hépatique ?

Notre organisme comprend plusieurs organes dits « émonctoires », c’est-à-dire capables de faire sortir des substances vers l'extérieur de notre corps. Ils sont au nombre de 6 : le foie, les intestins, les reins, les poumons, la peau et l'utérus.

Le drainage hépatique consiste à nettoyer le foie pour maintenir ses fonctions à la normale, en particulier sa fonction d’épuration. En effet, cet organe du système digestif métabolise les aliments que nous mangeons. Il transforme les sucres et les graisses selon nos besoins énergétiques. L’organisme stocke le sucre sous forme de glycogène dans le foie (ainsi que dans les muscles). Il stocke aussi certaines vitamines et minéraux.

Enfin, il détoxifie l’organisme : il filtre le sang, trie et neutralise les déchets qui peuvent être d’origine interne, et provenir de l’organisme (destruction des globules rouges, déchets azotés…), ou d’origine externe (métaux lourds, alcool, déchets issus de notre alimentation). Ces déchets sont ensuite transportés soit vers le tube digestif, via la vésicule biliaire, soit vers les reins pour être éliminés par les urines.

Ainsi, pendant une cure détox, le drainage hépatique est très utile pour soutenir l’organisme dans ses fonctions détoxifiantes et éliminatoires. En effet, le foie a tendance à s’engorger et se fatiguer notamment lors des changements de saison ou suite à des excès alimentaires. Drainer le foie aide ainsi à se débarrasser plus facilement des toxines et des toxiques.

Comment drainer son foie ?

Boire de l’eau : essentiel pour la détox de notre organisme

Sans nous en rendre compte, nous aidons au quotidien notre foie en buvant de l’eau. En effet, notre corps humain possède naturellement la faculté d’évacuer ses toxines. Notamment via ses organes excréteurs tels que la peau, les reins, le foie et les poumons. L’eau est indispensable pour le bon fonctionnement de notre corps, elle agit sur la régulation de la température et favorise le transit intestinal.

Pour soutenir votre foie, il est conseillé de boire au moins 1,5 Litres d’eau par jour (eau minérale, tisanes,…). Le but étant de prendre des petites gorgées régulièrement tout au long de la journée et de bannir les boissons type café, alcool, eaux gazeuses et sodas.

Les aliments détox pour le foie

Pour aider le foie à faire une pause, il convient de manger plus de fruits et de légumes au quotidien. Mais certains végétaux sont d’autant plus à privilégier en cas de lourdeurs hépatiques comme l’ail, l’avocat, le pamplemousse, les légumes verts, le basilic, les crucifères (brocoli), le curcuma… Le thé vert est aussi très intéressant en cas de paresse hépatique ou encore le citron. Cet agrume active la production de la bile et facilite la digestion. De plus, le citron stimule la fonction rénale et aide ainsi à l’élimination des toxines. Un jus de citron dilué dans de l’eau tiède est parfait pour démarrer votre journée, à prendre le matin à jeun.

De même, les aliments riches en antioxydants comme les pommes, les kiwis ou encore les agrumes vont aider l’organisme à détruire les radicaux libres qui, en excès, représentent des substances toxiques pour l’organisme.

A contrario, évitez les aliments trop riches en sucres et en graisses pendant votre détox, ainsi que les produits industriels ou transformés, souvent trop riches en additifs.

Le drainage hépatique par les plantes

Depuis toujours, les plantes sont utilisées pour favoriser l’élimination des toxines. Elles peuvent stimuler les fonctions de nos organes chargés d’éliminer les substances indésirables et sont de véritables draineurs. Il existe de nombreuses plantes aux propriétés détoxifiantes hépatiques telles que l’artichaut, le pissenlit, le curcuma, le radis noir, la menthe poivrée, le carvi, l’aneth, le fenouil, le romarin ou encore la coriandre.

L’artichaut, la plante protectrice du foie

Hépatoprotecteur, l’artichaut facilite la digestion et est particulièrement recommandé en cas de foie paresseux. De plus, il a une action cholérétique favorisant la production de bile et donc la digestion des lipides. Il agit aussi sur les problèmes de constipation et de ballonnements car il stimule l’évacuation des matières fécales. C’est grâce à son principe actif, la cynarine, que cette plante possède de telles propriétés.

Le pissenlit, un dépuratif naturel

Ses feuilles sont reconnues pour leurs bienfaits sur les fonctions biliaires de l'organisme. Grâce à son effet nettoyant, elles évacuent les toxines en activant la sécrétion biliaire et en stimulant le foie. Le pissenlit est l’une des rares plantes qui possède une action détox complète agissant à la fois sur le système hépatique et rénal.

Le Chardon Marie, pour soulager le foie

Le Chardon Marie contribue au bon fonctionnement du système digestif grâce à sa forte teneur en silymarine, son principe actif concentré dans son fruit. Il a un effet protecteur vis-à-vis du foie. Cette plante favorise la sécrétion de bile, permettant d’évacuer les déchets et aide le foie à régénérer ses cellules plus rapidement.

Le Radis Noir pour une digestion plus légère

Appartenant à la famille des crucifères, le radis noir est votre meilleur allié en cas de digestion difficile après un repas copieux, mais aussi en cas de changement de saison. Cette racine contient des composés organiques soufrés qui participent aux bienfaits de la plante. Elle peut à la fois être consommée dans l’alimentation en crudités ou encore sous forme de compléments alimentaires. Par contre, il est déconseillé de prendre du radis noir en cas d’obstruction des voies biliaires.



Voir ce produit

être rappelé