Laissez-nous un message

Panier Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Les symptômes de l'apnée du sommeil

Ronflements, somnolence dans la journée, sommeil agité, fatigue, trouble de l’humeur, sont des symptômes de l’apnée du sommeil. Cette maladie touche entre 5 et 15% de la population adulte. Elle se caractérise par des arrêts répétés de la respiration et des micro-éveils pendant la nuit. Les apnées du sommeil entraînent une détérioration de la qualité de vie et peuvent avoir des conséquences graves sur la santé, comme l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, les troubles de la libido... De plus, le cœur se fatiguant plus vite, le risque d’infarctus, et donc de mort subite, est réel.

Face aux dangers de l’apnee du sommeil, il est impératif de consulter un médecin pour établir un diagnostic.

Toutefois, une bonne hygiène de vie et quelques mesures pratiques vous permettront de réduire les symptômes ou de prévenir cette maladie.

Améliorez votre hygiène de vie

Sachez que l’obésité est le principal facteur à risque de l’apnée du sommeil. Veillez donc à contrôler votre poids par une alimentation saine et équilibrée, associée à une activité physique régulière.

L’alcool et le tabac aggravent les apnées et augmentent le risque de problèmes cardiovasculaires. Il est donc impératif d’arrêter de fumer et d’être modéré dans sa consommation d’alcool.

Veillez à la qualité de votre sommeil

Les micro-réveils, provoqués par les apnées, détériorent la qualité de votre sommeil. Ce dernier n’étant pas réparateur, vous vous sentez fatigué dès le réveil. Vous pouvez également souffrir de somnolence et de perte de concentration durant la journée. Lors de trajet en voiture, ces conséquences de la maladie peuvent être très graves. En effet, en cas d’apnée du sommeil, le risque d’accident de voiture est multiplié par 15 !

De plus, le manque de sommeil peut altérer le caractère, favoriser une certaine irritabilité et même provoquer une dépression.

Vous devez donc veiller à la qualité de votre sommeil. Une bonne hygiène de vie, associée à quelques mesures pratiques, vous aidera à mieux dormir : dormez sur le côté et surélevez la tête de votre lit

Dormez sur le côté et surélevez la tête de votre lit : l’ouverture des voies respiratoires sera facilitée et les apnées du sommeil seront réduites.

Évitez la prise de somnifères en cas d’insomnie. Si les symptômes persistent, consultez un spécialiste

Évitez la prise de somnifères en cas d’insomnie : en entraînant le relâchement des muscles de la gorge et de la langue, ils augmentent les apnées. Le sport, une bonne alimentation, des horaires de sommeil réguliers et le « complément alimentaire sommeil » vous aideront à retrouver un sommeil de qualité et réparateur.

Si malgré toutes les mesures prises, vous continuez à souffrir de plusieurs des symptômes évoqués, n’hésitez pas à consulter un spécialiste du sommeil. En effet, comme déjà indiqué, l’apnée du sommeil sévère peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Pour établir un diagnostic, le médecin peut vous prescrire un examen (une polysomnographie) à réaliser dans un centre du sommeil, pendant toute une nuit. Il consiste à enregistrer l’activité cardiaque, cérébrale, respiratoire et musculaire. Il permet d’observer toutes les phases de votre sommeil et de déceler les apnées.

Si le diagnostic est avéré, le traitement de l'apnée du sommeil le plus efficace est l’utilisation d’appareillage pour apnee du sommeil (appelé PPC). Cet appareil vous apporte l’oxygène nécessaire grâce à son masque facial, relié par un tuyau à la machine. L’air, qui vous est insufflé, facilite la respiration et supprime donc les apnées. Inconfortable à ces débuts, l’utilisation de la PPC améliorera la qualité de votre sommeil, donc de votre vie et de votre santé ! Mais soyez patient, il faut 4 à 6 semaines pour sentir la diminution des symptômes.


être rappelé